D'abord l'affichage de la classe ...

Il sert tout d'abord aux GS pour les soutenir en parfaite autonomie dans leur apprentissage. Par exemple, un élève qui cherche à lire les billets de lecture de la série rose et qui bloque sur le son d'une lettre. Soit il vient me voir si je suis disponible, soit grâce à l'image placée sous chaque lettre parvient seul à retrouver le son que fait la lettre dont il a besoin pour poursuivre sa lecture. Autre exemple, un autre élève lisant des phrases dans diverses écritures. S'il est face à une lettre dont il ne connait pas le son, il peut aller consulter l'abécédaire pour retrouver la lettre en question et grâce à la lettre en cursive connue ou même grâce à l'image, il peut retrouver le son de la lettre inconnue.

J'ai des élèves qui s'amusent à compter en suivant la bande numérique, les GS, quelques MS et 1 PS ...

affichage

affichage2

 

Ensuite, mon coin regroupement ...

Exit les bancs, place à des bandes de marquage que mon Atsem a si gentiment scotché au sol.

Je me suis habituée, les enfants se sont habitués.

Les MS-GS se placent autour et les PS au milieu, c'est donc l'occasion d'aborder en situation quelques repères spaciaux. 

On y reste pas un temps fou, juste le strict nécéssaire pour aborder les repères temporels comme la date et le comptage des jours entiers d'école en prévision de notre future fête des 100 jours d'école (et sans les PS qui sont en activité). Pour écouter aussi l'histoire de la semaine. On voit d'ailleurs la photocopie de la couverture des albums lus tout au long de l'année au dessus de la frise du temps. Et aussi pour chanter tous ensembles !

Sinon, ça libère de l'espace et les déplacements sont plus fluides et moi je ne me prends plus les bancs dans les jambes (donc des bleus en moins !) et ça leur fait plus d'espace au sol pour travailler et qu'est-ce qu'ils aiment travailler au sol ...

regroupement-carre